Mobile : la pub consomme plus que les applications elles-mêmes

Si vous aussi vous vous étonnez de voir votre batterie fondre comme neige au soleil dès lors que jouez à Angry Birds, rassurez-vous, c’est normal. Des chercheurs de l’université de Purdue se sont intéressés aux publicités destinées majoritairement aux applications gratuites, et oui, comment les développeurs mangent-ils autrement ?
Plus sérieusement, cette étude, publiée sur le site de Microsoft Research, met l’accent sur l’impact des applications gratuites et payantes sur la batterie de nos smartphones. On y remarque que les versions gratuites contribuent grandement à cette baisse, ceci du en grande partie à l’affichage de publicité.

Concrètement, les chercheurs mettent en exergue le cas d’Angry Birds (la version gratuite) sur Android et Windows Phone 6.5. 45% de l’énergie consommée serait vouée à la publicité ciblée (faisant donc appel à la géolocalisation du terminal) pour seulement 20% au bon fonctionnement du jeu !

Grand absent de cette étude, iOS, pour lequel il aurait été tout aussi intéressant de connaître la répartition de l’énergie consommée…

Laisser un commentaire